• Robert LeBlanc

Un plan pour la prière



La prière prend des efforts.


Il est vrai que même le plus jeune enfant peut réciter une prière apprise par cœur, et de nombreux adultes marmonnent leurs prières à la messe tout en examinant mentalement leur liste d’achats ou en réfléchissant à ce qu’ils vont commander au brunch du dimanche. Mais de la vraie prière, de la prière sincère, le genre de prière qui enrichit ton âme; ce genre de prière demande des efforts.


À bien des égards, voici le problème avec la prière. C’est un travail difficile, et pour en tirer quelque chose, la personne qui prie doit faire des efforts constants.


Trop souvent, on entend des gens qui disent : «Je ne prie plus parce que je n’en ai rien tiré. C’était juste un tas de mots appris par cœur, et je ne sais pas si Dieu m’a jamais entendu, parce qu’il n’a jamais répondu. » Pour ces personnes, prier à l’exception des réponses de la messe mémorisées est plutôt une fonction de se plaindre : « Dieu, pourquoi cela se produit-il à moi ? » ou de demander : « Mon Dieu, s'il te plaît, laisse-moi gagner à la loterie. » Pour beaucoup, la prière est un événement unique, quand cela leur convient. Ils ne veulent pas dialoguer avec Dieu, ils préfèrent faire leurs commandes à Dieu et s’attendre à ce qu’il saute. Ensuite, ils sont stupéfiés lorsque Dieu reste silencieux, comme ils le font lorsque la famille et les amis leur demandent de la même manière.


Et quand Dieu se tait ; ils refusent de poursuivre la conversation.


Ce qui est amusant, c’est que j’ai constaté que les conversations les plus profondes et les plus significatives que j’ai eues ont été avec des personnes que je connaissais depuis longtemps. Nos meilleures conversations n’ont jamais été les premières, mais plutôt celles d’après de nombreuses conversations au cours desquelles nous avons appris à nous faire confiance dans la parole et dans le silence. Gagner cette confiance mutuelle a pris d’effort, il a fallu un effort pour apprendre à se connaître intimement. La relation a pris du temps, grandissant petit à petit.


La prière est comme ça; elle prend du temps et des efforts, grandissant petit à petit.

Une fois que vous avez décidé d'enrichir votre vie de prière et d'approfondir votre relation avec Dieu, vous aurez besoin d'un plan. Sachez bien que cela prendra du temps et des efforts, que vous ne remporterez pas le gros lot contemplatif du jour au lendemain. Voici quelques points qui peuvent vous aider à créer votre propre plan de prière, comment faire ces petits pas dans la prière.


Comme tout changement que vous apportez dans votre vie, si vous voulez changer votre vie de prière, vous devrez vous fixer des objectifs pour en améliorer. Cependant, assurez-vous que les objectifs de prière que vous vous êtes fixés sont réalisables. Il n'y a rien de plus décourageant que de vouloir le changement, faisant l’effort, puis ne pas y arriver. Essayer d'ajouter des heures de prière contemplative sur des passages d'Écritures obscurs serait la meilleure manière de vous mettre sur le chemin de renoncer à la prière.


Au lieu des grandes gestes, commencez en ajoutant une petite quantité de prière réalisable dans votre vie ; peut-être 10 à 15 minutes de prière par jour. Si vous ne le faites pas déjà, ajoutant de la prière à votre journée pourrait être aussi simple que disant une prière avant chaque repas. Une fois que cette nouvelle habitude aura pris racine, vous serez étonné que vous passiez de plus en plus de temps dans la prière chaque jour que vous ne l’aviez initialement prévu. Rappelez-vous, même les plus grands saints ne sont pas devenus du jour au lendemain un super contemplatif.


Assurez-vous d'avoir une routine dans votre prière. Si vous décidez de passer 10 minutes tous les jours dans la prière, mais que vous ne le faites que lorsque cela vous convient, vous vous trouveriez allonger dans votre lit, épuisé et contrarié de ne pas avoir eu votre moment de prière ce jour-là. Dès que vous avez passé un jour ou deux sans prier, cela passera commodément à une semaine entre les prières, puis des mois sans avoir parlé avec Dieu.


Priez au même moment et au même endroit chaque jour, surtout au début. Cherchez des occasions d’incorporer du temps pour la prière dans votre routine quotidienne actuelle. Je trouve que le meilleur moment pour moi est tôt le matin, en récitant le chapelet pendant que je promène mon chien. S’il en faut, vous devriez vous lever 15 minutes plus tôt pour ajouter de la prière à votre routine quotidienne. Les premiers jours, vous serez tentés d’en laisser tomber, mais une fois que vous en aurez pris l'habitude, vous vous demanderez pourquoi vous ne l'avez pas commencée plus tôt.


Partagez votre plan de prière avec des autres qui cherchent également d'approfondir leur relation avec Dieu. Vous ne serez pas surpris de voir à quel point les défis auxquels vous faites face sont les mêmes que ceux qu’ils rencontrent dans leur propre vie de prière aussi. Pensez-y comme un groupe de soutien à la prière. Sollicitez les encouragements de ceux qui ont déjà parcouru le chemin qui vous précède. La relation de chacun avec Dieu est unique, mais lorsque vous ne savez pas par où commencer votre vie de prière, écouter à ce qui a fonctionné pour les autres vous donnera une idée du point de départ. C’est également réconfortant d’entendre que ceux qui, selon nous, ont une vie spirituelle profonde se débattent aussi de temps en temps. Le fait de savoir que vous n'êtes pas seul vous donnera le courage de continuer à prier.


Dès que vous avez établi une routine de prière et que vous êtes à l’aise avec votre nouvelle spiritualité, mettez-vous au défi d’approfondir votre relation avec Dieu. Veillez toutefois à ce qu'un peu de succès n'engendre pas un excès de confiance. Passer du chapelet chaque jour à la prière de la liturgie des heures ne demande qu'à trébucher et vous vous retrouverez de retour à votre point de départ, voire plus loin d'une vie de prière enrichissante à cause de désillusions.


Ajoutez lentement, peu-à-peu à votre vie de prière. Choisissez comment vous voulez que votre vie de prière se développe. Commencez à aller à la messe journalière une fois par semaine durant la semaine de travail ; lire et réfléchir sur l'évangile quotidien; passez du temps en adoration du Saint-Sacrement - les options sont infinies et seuls vous et Dieu savent comment votre relation de prière va se développer.


Dès que vous avez un plan de prière, respectez-le et vous serez émerveillé par les bénédictions qu’il comporte.



102 views
moment catholique

©2018 Moment Catholique

  • Twitter
  • Youtube
  • White Facebook Icon